Botswana : destination tendance des amoureux de la nature et de grands espaces

Botswana : destination tendance des amoureux de la nature et de grands espaces

Berceau de l’humanité et terre d’avenir, l’Afrique est un continent où tout reste à découvrir et à explorer. Si presque toutes les destinations disposent de leurs particularités, certaines d’entre elles proposent des voyages inédits au cœur des territoires les plus préservés au monde. En Afrique australe, le Botswana invite les voyageurs à découvrir un environnement aussi varié que préservé.

À l’assaut des trésors du delta de l’Okovango pour une aventure inédite

Lorsqu’on parle du Botswana, on pense tout de suite à ses paysages grandioses qui agrémentent les panoramas de ses régions. En effet, il s’impose comme le seul pays d’Afrique offrant une grande variété d’environnement écologique. Certaines régions sont particulièrement fréquentées par les touristes et les voyageurs en quête d’aventures au cœur d’une nature sauvage.

Le deuxième plus grand delta intérieur du monde se trouve au Botswana, celui de l’Okavango. Ce paysage digne d’une carte postale abrite un environnement naturel magique s’étendant sur 18 000 m². Cette particularité géographique située au nord du pays ne se jette pas dans la mer, mais dans le fameux désert du Kalahari pour irriguer une terre aride d’environ 15 000 m², où sont formés des îlots et une vie végétale. Le site du delta de l’Okavango est parfait pour un safari. Les aventuriers y auront l’opportunité de faire le plein de photos. Sinon, pourquoi ne pas s’offrir un vol scénique au-dessus du delta ? C’est en effet du ciel que l’on se rend compte de l’immensité du site.

À la découverte de l’environnement écologique du désert du Kalahari au Botswana

Le désert du Kalahari est un site incontournable de tout prestige voyages au botswana pour découvrir et s’imprégner de son authenticité. Il s’agit du plus aride et plus grand désert du monde. Il est situé entre les bassins des fleuves Zambèze et Orange. Cette étendue de sable s’étend sur 3 pays, dont le Botswana, la Namibie et l’Afrique du Sud. Ces terres arides abritent plusieurs réserves naturelles, ce qui les rend propices à la vie sauvage. Selon les ancêtres, les Bushmen, on y entend le chant des étoiles la nuit.

Puisqu’on s’y rend au Botswana d’abord pour explorer sa nature préservée, la principale activité à faire dans le désert du Kalahari est le safari. Un circuit en 4×4 self drive est sûrement l’un des meilleurs moyens de vivre une véritable expérience au cœur de la nature. De nombreuses agences proposent un grand choix de circuit pour découvrir des espaces sans fin. Les amateurs de selfdrive seront en totale osmose avec le paysage des parcs les moins fréquentés du pays. Il faut savoir que de nombreux camps ont été créés autour et à l’intérieur du delta pour accéder à une faune extraordinaire.

Tsodilo Hills, visite incontournable lors d’un circuit dans le désert du Kalahari

Mis à la part sa nature sauvage grandiose, le Botswana renferme d’autres trésors qui ne manquent pas de séduire les voyageurs du monde entier. Entre autres, la visite de Tsodilo Hills offre un type d’expérience. Et ce qui est fascinant, c’est que ce site archéologique se trouve même au cœur du fameux désert du Kalahari. On reste donc au cœur d’un environnement sauvage pour découvrir un trésor culturel unique. À noter qu’à ce moment Tsodilo est inscrit sur la liste du patrimoine mondial.

Le site est connu pour abriter plus de 4 500 peintures sur roche. Son emplacement dans une zone approximative dans le désert du Kalahari lui a valu le surnom de « Le Louvre du désert ». Les plus anciennes de ses peintures rupestres remontent à 2000 av. J.-C. Pour les peuples locaux, elles témoignent de leur évolution. Le meilleur moyen de découvrir ces fresques est à travers une visite organisée.

Sarah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *