Comment financer la rentrée scolaire de vos enfants ?

Comment financer la rentrée scolaire de vos enfants ?

À l’approche de l’ouverture des classes, les parents s’inquiètent souvent des nombreux frais liés à la scolarité de leurs enfants. Heureusement, ils peuvent avoir recours à plusieurs solutions de financement pour assurer la rentrée scolaire des enfants. Les démarches et modalités d’obtention diffèrent d’une solution à l’autre. Toutefois, elles visent toutes le même objectif ; celui de permettre aux ménages de couvrir leurs frais sans grandes difficultés.

Le microcrédit

Il se peut que le paiement échelonné ne soit pas la solution la plus appropriée pour financer les études de vos enfants. Si les frais de scolarité sont assez importants, orientez-vous vers le microcrédit. Ce type de prêt vous permet d’emprunter une somme allant de 500 à 2000 euros. Vous pourrez ensuite le rembourser selon plusieurs échéances. Assurez-vous que les mensualités soient adaptées à votre situation financière.

Comme le crédit conso , le microcrédit ne requiert pas la constitution d’un dossier fastidieux. Il s’inscrit dans la gamme des crédits rapides et est donc idéal pour financer un projet à court terme.

Le paiement échelonné

Le paiement échelonné pour financer la rentrée scolaire s’adresse aux parents qui n’ont pas un budget suffisant pour couvrir les charges inhérentes au démarrage de l’année académique. L’opération consiste à payer par tranche son achat. Le paiement peut se faire par versements mensuels ou selon un échéancier défini entre les deux parties.

Actuellement, la plupart des écoles fournissent une liste des fournitures scolaires de l’année à venir dès la fin de l’année en cours. Les parents ont ainsi la possibilité de préparer le projet de financement. À partir du mois de juillet, vous pouvez déjà commencer à envisager les éventuels frais de scolarité et annexes pour déterminer un budget concret au début des classes.

Les primes et bourses d’étude

Pour alléger les charges des familles modestes, l’État leur propose différentes aides sous forme de primes ou bourse. L’allocation rentrée scolaire par exemple est attribuée aux enfants ayant 6 à 18 ans. Le montant maximum versé dépend de l’âge de l’enfant scolarisé. Toutefois, pour en bénéficier, vous devez remplir certaines conditions de revenus.

Au cas où le total de vos revenus serait légèrement supérieur à la limite définie pour être éligible, vous pourrez toujours profiter de l’allocation différentielle. Il s’agit d’une subvention dégressive qui peut toujours vous atténuer les charges. D’autres solutions comme la bourse scolaire peuvent constituer un réel secours financier si votre enfant figure parmi les meilleurs de sa promotion durant l’année scolaire écoulée.

Le prêt personnel

Si vous avez plusieurs enfants à charge et que le budget de leurs frais de scolarité dépasse vos revenus, optez pour le prêt personnel. Tout d’abord, vous devez vous baser sur la liste des achats scolaires fournis par les écoles pour déterminer la somme exacte à réunir. À cela s’ajoutent les équipements et les autres frais additionnels qui ne figurent pas sur cette liste.

Ensuite, il faudra trouver une offre de crédit correspondant à votre besoin. Vous trouverez d’ailleurs un organisme de financement capable de vous octroyer ce type de crédit. Privilégiez un prêt offrant un taux annuel effectif global avantageux. Pour avoir un aperçu sur les modalités de ce type de financement, réalisez une simulation en ligne. Le simulateur de crédit vous permet de mieux préparer votre projet d’emprunt.

Le délai d’octroi d’un prêt personnel est relativement court. Il varie d’une banque à une autre. Retenez toutefois que les fonds sont disponibles au bout des 14 jours après la signature de la demande de prêt.

Le crédit rentrée scolaire

Comme pour le crédit auto ou le crédit travaux, les banques conçoivent des solutions de financement spécifiques pour la rentrée scolaire. Le prêt rentrée scolaire vise à résoudre les difficultés financières auxquelles font face les parents à l’approche de la rentrée des classes. Le capital attribué permet de prendre en charge l’achat des équipements, les assurances, ainsi que les frais de scolarité.

Pour avoir accès à ce financement, les parents d’élèves doivent être en mesure de fournir des pièces justifiant que l’argent décaissé est exclusivement utilisé pour des dépenses scolaires. La solvabilité des demandeurs est également vérifiée ainsi que la scolarisation des enfants concernés.

Pour trouver le meilleur financement, vous devez vous informer sur les assurances exigées, les conditions de remboursement et les taux d’intérêt proposés.

Valentina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *