Quel est le prix d’un sous-compteur électrique ?

Quel est le prix d’un sous-compteur électrique ?

L’installation d’un sous-compteur au sein d’une habitation a un prix. Toutefois, ce matériel est plutôt accessible à tous vis-à-vis du budget prévoir, ce cout total incluant aussi bien l’achat de l’équipement ainsi que la pose. Mais il faudra quand même avoir des repères fiables pour encore optimiser cette charge d’installation de compteur divisionnaire. Dans cette optique, il faudra s’intéresser particulièrement aux besoins en énergie. Cette variable déterminera le type de sous-compteur à utiliser. Elle influera le prix du matériel. Aussi, les couts de la main-d’œuvre peuvent augmenter en fonction du nombre de sous-compteur à installer… Les particuliers sont invités à se renseigner auprès d’un electricien Paris pour maitriser les charges relatives à ce projet.

Bien connaitre le cadre d’utilisation légale des sous-compteurs électriques

Avant tout entame de projet d’installation d’un sous-compteur, les particuliers sont invités à connaitre le cadre d’utilisation légale de ces matériels. En effet, la loi a son mot à dire quant à l’exploitation des fonctionnalités de cet équipement. Les administrations sont même très sévères sur le sujet. Les propriétaires ne doivent en aucun cas procéder à une refacturation d’une partie de la facture de leur locataire avec les données d’un sous-compteur. Ce geste arbitraire est considéré justement comme de la revente d’électricité, ce qui est passible de sanctions pénales. Par ailleurs, le fournisseur peut même couper le contrat d’approvisionnement en électricité du logement concerné. Les locataires peuvent également ruer en justice les propriétaires qui abusent de l’utilisation de sous-compteurs.

Avec un compteur divisionnaire, les propriétaires se contenteront ainsi de seulement suivre la consommation électrique de leur locataire et informer celui-ci d’une quelconque dérive en cas de dépassement de puissance consommée suivant un contrat dument établi. Le sous-compteur n’est donc qu’à but informatif. Il règle bien des litiges entre le locataire et le propriétaire. De plus, il est le matériel adéquat pour viabiliser efficacement un logement annexe au sein d’un bâtiment.

Astuces : À l’établissement des seuils à payer se référant à la charge d’électricité, le sous-compteur est un outil fiable pour estimer la consommation électrique moyenne du locataire.  Un rapide calcul permettra de lui faire payer les couts, sachant que ces derniers seront inclus dans les charges à payer au sein du loyer.

Quel est le prix d’un sous-compteur électrique ?

Le prix d’achat du sous-compteur électrique sera le plus imposant au sein du devis installation de compteur divisionnaire. En effet, ce matériel coute environ 30 à 150€ pour les modèles équipés d’un relais délesteur programmable. Ces sous-compteurs permettent de couper l’arrivée lorsqu’un seuil dument fixé au niveau du matériel, très pratique pour limiter les consommations excessives. Les sous-compteurs triphasés sont plus onéreux cependant. Ils s’acquièrent à partir de 75€, sachant que les modèles les plus sophistiqués atteignent 200€. Ces matériels sont plus chers parce que leurs composants sont spécialement conçus pour résister à de très hautes tensions.

Les particuliers sont interpellés aussi sur le fait que les marques font aussi la différence au niveau des prix de sous-compteurs. En effet, ces grandes références dans le domaine de l’équipement électrique pratiquent des prix plus élevés au niveau de leur produit. Les électriciens sensibilisent cependant sur le fait de choisir ces sous-compteurs de marque connue. De plus, les compteurs divisionnaires de ce calibre justifient de nombreuses fonctions, comme la remise à zéro du sous-comptage, la différenciation des heures creuses et pleines, la présence d’un délesteur pour réaliser des économies d’énergie et bien d’autres encore.

Les tarifs pratiqués par les électriciens pour la de pose d’un sous-compteur électrique

L’intervention d’un électricien dans l’installation d’un sous-compteur est relativement accessible au niveau des tarifs. En effet, cet artisan est payé à l’heure dans ces travaux, alors qu’un compteur divisionnaire est facile et rapide à installer. En réalité, la pose d’un défalcateur est de l’ordre des petits travaux d’électricité. Toutefois, le mieux est de toujours solliciter ces professionnels pour concrétiser ce projet. Au comptant du temps relatif à la pose d’un sous-compteur et des différentes charges annexes, la main-d’œuvre d’un électricien est estimé en moyenne à 150€. À noter que ces coûts augmentent en fonction du nombre de sous-compteurs à installer.

Demander un devis installation sous-compteur gratuit

Un devis d’installation de sous-compteur peut être demandé gratuitement dans les plateformes des entreprises spécialisées dans le domaine électrique de votre ville. Ce document permet d’estimer les travaux relatifs à ce projet, d’autant plus qu’il est possible de choisir entre plusieurs marques de compteur divisionnaire pour optimiser le devis. Il est aussi intéressant de préciser les besoins réels d’un sous-compteur afin que les artisans puissent avancer des propositions plus pertinentes.

Aline

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *